transport ieneic2014 TIGA

Depuis quelques années l’île de Tokanod (Tiga) s'est progressivement ouverte à la randonnée et à l’accueil touristique. Elle est passée de l'ombre à la lumière. Des sentiers y ont été aménagés. Un catamaran en aluminium, armé par la société Melita (80 places ; 2 tonnes de fret) a été mis en service. Cette société, créée par la SODIL en 2009, a ainsi permit le désenclavement de l’île, en facilitant les échanges avec Lifou pour les habitants de l’île. Les visiteurs ont maintenant la possibilité d'aller passer la journée à Toka au départ de Lifou... Suivez nous…

C'est l'aube. Le ciel est pur. Comme neuf... Le vent souffle fort. Au large la mer écume. Le bateau quitte Lifou vers une île lointaine toute proche : Toka, perdue dans l'immensité océane... Il vogue sur les chemins du ciel et de la mer. Les flots tièdes et bleus soulèvent et bousculent le catamaran. Le soleil rend plus brillante encore l'écume qui jaillit le long de la coque. De grands oiseaux, compagnons de voyage indolents, suivent le navire. Ils glissent sur une houle invisible. Sur l’horizon des roches de calcaire gris griffent le ciel et une minuscule plage de sable blond ourle le trait de côte... Nous approchons.
Le Ieneic quitte les vagues écumantes du large pour entrer dans un petit lagon. La surface de l'eau s'est apaisée. Un bout de quai rouillé nous attend. Il est meurtri par les assauts de l'océan, les jours de tempête. La tribu est nichée dans le seul coin de l'île facilement accessible. Partout ailleurs des falaises hardies en défendent l'approche. Tapies dans les arbres qui bordent la plage, plusieurs cases reposent paisiblement. Des filets de fumée poussés par le vent s'effilochent dans le ciel bleu. Au loin, dans la brume chaude, le roc solitaire du cap Taetawanod surveille les flots écumeux.

L'arrivée du bateau est un événement. Il apporte du carburant, de la nourriture. Les gens convergent vers le quai, chargent les sacs et les cartons sur de vieilles voitures cabossées. Ils rient, parlent fort, plaisantent. C’est la fête. Sur le bord de la route qui conduit à la tribu, le balancement des fleurs et des feuillages est chaud comme la tendresse... Parfois un nuage de pluie vient caresser la cime des arbres... Ici la vie est lente, libre, harmonieuse.

La prochaine fête de la pastèque qui aura lieu à Tokanod, du 17 au 19 janvier 2020 pourrait être une bonne occasion pour expérimenter cette liaison.

Contacts
L’accueil
Chez l’habitant. Contacter Manu Passa : mobile : 74 87 78 - @ Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour réserver votre billet :
Tribu de Qanono - BP 271 – 98820 Wé Lifou - Tél. 42 40 66 / 72 02 35 - Fax. 45 40 20 - Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Pendant les rotations uniquement : 06h00 à 16h30
• Adulte (+ 13 ans inclus) : 3 650 F
• Enfant (+ de 3 ans et – de 13 ans) : 1 900 F
• Nourrisson (- de 3 ans inclus) : gratuit.

D'où provient le nom Ieneic

Le bateau a été baptisé « IENEIC » en hommage à Mr YEKAWE Jacques Ieneic, premier préfet mélanésien. Né à Tiga en 1945, il avait œuvré pour la participation de la Nouvelle Calédonie à Mélanésia 2000, gravi l’échelle des responsabilités dans l’administration du territoire, puis l’Etat, devenant secrétaire général adjoint auprès d’Alain Christnacht, sous-préfet en 1984, secrétaire général en 1988, puis préfet en 1990. Il élargira son horizon à la coopération régionale en devenant secrétaire général de la Commission du Pacifique Sud (CPS). Il est décédé en 1992 à Auckland. Un homme d’une « personnalité exceptionnelle », dont l’engagement et l’action ont laissé une trace dans la mémoire des hommes et l’histoire de la Nouvelle-Calédonie.

 Textes et photos Jean Francis Clair

Les îles loyauté en fêtes Calendrier 2020

Actualités

Découvrez le calendrier des fêtes aux îles Loyauté pour 2020!